Prothèse totale

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Grâce à une prothèse totale, l'anatomie normale de l'articulation est recréée.

La prothèse totale est un dispositif articulaire qui vient en remplacement d'une articulation qui, pour diverses raisons, ne fonctionne plus normalement.

Généralement, les pathologies qui nécessitent la mise en place d'une prothèse totale sont à un stade avancé. Ces maladies ou problèmes interviennent principalement chez les personnes âgées.

Il s'agit :

  • de l'arthrite ;
  • de l'arthrose ;
  • d'une fracture.

Prothèse totale de hanche

Avec la prothèse du genou, la prothèse totale de hanche (ou PTH) est la plus fréquente.

Elle vient en remplacement de l'articulation de la hanche complète. Elle se compose donc :

  • d'une part, de la partie supérieure du fémur (l'os de la cuisse) ;
  • d'autre part, de la surface du bassin avec laquelle s'articule la tête du fémur (le cotyle).

Ainsi, dans une prothèse totale, l'ensemble des surfaces de l'articulation défectueuse est remplacé. Dans le cas de la hanche, à la fois la tête du fémur et le cotyle.

On pourra aussi rencontrer des prothèses dites de resurfaçage qui, comme leur nom l'indique, se limitent au remplacement des surfaces articulaires :

  • le remplacement du cotyle reste identique à celui réalisé dans le cadre d'une prothèse totale ;
  • au niveau du fémur, au lieu de remplacer la totalité de la tête fémorale, on ne fait que recouvrir la surface articulaire usée (on préserve ainsi un maximum d'os).

Ce dernier type d'intervention ne peut être proposé que chez des sujets jeunes disposant d'une bonne qualité osseuse. Toutefois, plus le patient est jeune, moins la durée de vie de la prothèse est élevée.

Prothèse totale de genou

La prothèse totale de genou fait partie des prothèses les plus fréquentes après la prothèse de hanche.

La prothèse est totale dans la mesure où elle constitue l'ensemble de l'articulation (entre la partie inférieure du fémur et la partie supérieure du tibia).

Une prothèse totale de genou se compose de trois éléments :

  • une partie fémorale en métal située à la partie inférieure du fémur ;
  • une partie tibiale en plastique très dur et à embase métallique qui se place à la partie supérieure du tibia ;
  • une rotule en polyéthylène qui se place au niveau de la rotule.

Suite à la pose d'une prothèse totale de genou, il est possible, au cours des six premières semaines, de pratiquer la marche, monter les escaliers, nager, l'aquagym et le vélo d’appartement. Sont en revanche contre-indiqués le jogging, le tennis, le cross, l’escalade, le ski nordique, les arts martiaux, le handball, le football, le basket-ball, etc.

Aussi dans la rubrique :

Types de prothèses

Sommaire

Définition et usages

Qu'est-ce qu'une prothèse ?

Modèles de prothèses

Prothèse partielle Prothèse totale

Autres dispositifs d'appareillage

Orthèses Attelles

Ces pros peuvent vous aider