Prothèse du pied

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka

Sommaire

Les personnes ayant eu une amputation basse des membres inférieurs doivent pouvoir bénéficier d'une prothèse de pied à la fois pratique et esthétique.

Il faut pour cela faire face à plusieurs contraintes :

  • la bonne longueur, qui doit être mise en rapport avec le membre sain ;
  • la forme du pied, qui doit assurer une bonne stabilité ;
  • l'aspect ; qui doit être le plus proche possible d'un véritable pied.

2 types d'emboîtures

Il existe deux types d'emboîtures différents :

  • emboîtures pour prothèses hautes ;
  • emboîtures pour prothèses basses.

Prothèses hautes

Les prothèses hautes remontent jusqu'au genou et ont l'avantage d'augmenter le bras de levier. De ce fait, elles offrent un meilleur appui au sol et facilitent le déroulé du pas au cours de la marche.

Elles peuvent être équipées ou non d'une partie arrière :

  • Sans partie arrière, un manchon en mousse permet l'adaptation à la prothèse par le biais d'une emboîture cylindrique. Le patient passe le manchon puis le glisse dans l'emboîture et l'adaptation se fait grâce à la mousse.
  • Avec une partie arrière, la prothèse haute peut être enfilée directement après le manchon.
    • Contrairement à la précédente, il n'y a pas de mousse.
    • C'est le sanglage postérieur qui assure le maintien de la prothèse. Il faut néanmoins faire attention lors de la mise en place du manchon.

Prothèses basses

Les prothèses basses ont l'avantage d'être plus esthétiques que les prothèses hautes. Elles sont en revanche moins stables ce qui oblige le patient à avoir un bon tonus musculaire et suffisamment de dynamisme pour assurer sa stabilité.

Là encore deux types de modèles existent :

  • le pied en silicone qui peut :
    • être rigide et solide, mais lourd,
    • être souple, à couleur personnalisée, moulé sur le patient ;
  • la coque basse, semi-rigide qui se colle à une prothèse de pied.

Pieds pour amputation basse

Si on a eu d'une amputation basse, on bénéficiera d'une prothèse de pied (une lame) qui se fixera sous une emboîture et qui peut être personnalisée.

On trouve donc différents types de lames :

  • Les lames en carbone qui sont personnalisées :
    • pour reproduire la forme du pied opposé,
    • en tenant compte du poids du patient,
    • en choisissant la hauteur de talon souhaitée,
    • en fonction du niveau d'activité.
  • Les lames dynamiques en carbone, solides, légères et qui sont réglables en fonction :
    • du poids du patient,
    • de l'activité.
  • Les doubles lames dynamiques sont en carbone solide, fiable, léger, modulable en fonction du patient et équipées d'une enveloppe cosmétique en plastique rigide pour un bon maintien dans la chaussure.
  • Les Flex foot avec fixation arrière pour plus de dynamisme au niveau de la lame (l'esthétique est plus difficile à obtenir).
  • Les doubles lames dynamiques Flex foot en carbone pour lesquelles l'emboîture est directement collée sur la lame. Là encore, l'aspect esthétique est difficile à obtenir.
  • Les lames dynamiques en carbone enveloppées de silicone résistant avec une emboîture directement collée sur la lame.

Aussi dans la rubrique :

Zones d'appareillage

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider