Prothèse maxillo-faciale

Écrit par les experts Ooreka

On distingue différents types de prothèses au niveau facial :

  • les prothèses amovibles :
    • totales,
    • partielles ;
  • les prothèses fixées ;
  • les prothèses maxillo-faciales proprement dites.

Prothèse amovible totale

Ce type de prothèses totales s'adresse aux patients édentés et vise à :

  • remplacer les dents ;
  • rétablir la mastication ;
  • rétablir la possibilité de parler ;
  • redonner un aspect esthétique convenable.

Prothèse amovible partielle

Les prothèses partielles sont destinées aux patients qui ont perdu une partie de leurs dents seulement. Les objectifs à atteindre sont les mêmes qu'en cas de prothèse totale.

Prothèse fixée

Les prothèses fixées sont des couronnes ou des bridges qui ont un objectif :

  • esthétique ;
  • fonctionnel (elles cherchent à rétablir la mastication).

Ces prothèses peuvent être soit scellées ou collées sur des dents naturelles, soit implantées avec des racines artificielles (en titane).

Prothèse maxillo-faciale

Ces prothèses visent à réparer une destruction d'une partie du visage. La prothèse à mettre en place est particulièrement complexe à réaliser.

Zoom sur les prothèses maxillo-faciales

Les prothèses faciales ou maxillo-faciales (prenant aussi le nom d'épithèses) servent à remplacer une partie manquante au niveau du visage et du cou. Elles redonnent une forme d'harmonie aux visages qui ont été altérés par :

  • des cancers :
    • de la face,
    • de la bouche,
    • de la peau,
    • carcinome du nez, des paupières ;
  • des traumatismes :
    • accident de la route,
    • tentative de suicide,
    • grands brûlés.

On les distingue des prothèses maxillo-faciales qui remplacent une partie de la face :

  • épithèse de pyramide nasale pour le nez ;
  • épithèse de pavillon pour les oreilles ;
  • épithèse oculo-palpébrales (qui contiennent elles-mêmes une prothèse oculaire) pour les yeux ;
  • épithèse hémifaciale pour une partie du visage.

Quel que soit le cas de figure, la prothèse maxillo-faciale permet au patient de retrouver une vie un peu plus normale avec un visage qui n'est plus mutilé. Cette prothèse joue donc un rôle esthétique prépondérant en favorisant une réinsertion sociale.

Les prothèses dento-maxillo-faciales permettent également le retour à une vie normale en rendant possible des fonctions de base telles que mâcher, avaler ou tout simplement parler.

Conception des prothèses maxillo-faciales

Les prothèses maxillo-faciales peuvent être conçues de manière traditionnelle ou sous conception assistée par ordinateur.

Conception classique

Classiquement la conception d'une prothèse maxillo-faciale débute par la prise d'empreinte faciale.

  • Pour cela on verse une solution crémeuse de façon à mouler le visage, puis du plâtre.
  • L'empreinte obtenue va être coulée en plâtre durci cette fois (coût de l'opération, environ 40 €).

À partir de ce moule, on réalise une maquette en cire de la prothèse (quelle que soit la zone à remplacer). On s'assure que la maquette s'adapte correctement au visage du patient puis on réalise une coulée en silicone.

Il ne reste qu'à maquiller la prothèse ainsi constituée pour retrouver la même pigmentation de peau que celle du patient.

Conception et fabrication assistées par ordinateur

La conception et fabrication assistées par ordinateur (CFAO) de prothèse maxillo-faciale permet de coupler les résultats obtenus en imagerie médicale (scanner ou IRM) avec des modèles informatiques. On parvient ainsi à mettre au point des reconstructions virtuelles des structures anatomiques en trois dimensions.

Il suffit alors de transposer ces images 3D pour réaliser une maquette. Celle-ci sera essayée pour l'adapter au patient puis réalisée en silicone.

  • le gros avantage de la CFAO en prothèse maxillo-faciale est d'éviter la prise d'empreinte faciale sur des patients physiquement et psychologiquement affaiblis.
  • de plus, grâce à la modélisation informatique, le patient peut se faire une idée de ce qui est réalisable et faire ainsi un choix de prothèse.

Remarque : quelle que soit la méthode utilisée, les prothèses ont une durée de vie limitée ; avec la méthode CFAO, le prothésiste peut procéder très rapidement à la fabrication d'une nouvelle prothèse en se servant des données sauvegardées récoltées pour la première.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !