Prothèse de la main

Écrit par les experts Ooreka

Il est possible, pour les prothèses de main, de s'orienter soit sur des prothèses esthétiques en priorité, soit sur des prothèses fonctionnelles myoélectriques.

Prothèses esthétiques

Les prothèses esthétiques sont pour la plupart en silicone et sont personnalisées en travaillant sur la teinte. On fait en sorte que celle-ci se rapproche le plus possible du grain de peau du patient.

Ce type de prothèse peut être réalisé pour des prothèses partielles de main ou pour des mains complètes ( prothèse totale).

Il est possible :

  • de les mouler directement à partir du membre opposé (on obtient une réplique parfaite) ;
  • de faire son choix parmi différents modèles pré-existants (on choisit surtout en fonction de la forme, de la taille et la couleur).

La prothèse de main est recouverte d'un gant :

  • en PVC en couleur (une vingtaine de teintes différentes existent) résistant à l'usure ;
  • en silicone, d'aspect naturel et résistant à la salissure (et facile à nettoyer), mais plutôt fragile.

Bien que les prothèses esthétiques de base ne soient pas articulées, il est possible d'ajouter une articulation permettant de fléchir les doigts à 90° ce qui permet de réaliser certaines activités particulières telles que taper sur un clavier d'ordinateur par exemple.

Prothèse de main myoélectrique

Les prothèses myoélectriques peuvent être employées pour les personnes amputées de la main. Elles permettent de garder une grande autonomie.

Avec une prothèse de main myoélectrique, le patient contrôle ses mouvements comme s'il s'agissait d'un membre véritable.

Pour fonctionner, des électrodes placées au contact de la peau captent l'influx nerveux envoyé par le cerveau et transfèrent de signal à un moteur placé dans la main. Le moteur effectue le mouvement demandé grâce à une pile située dans la prothèse.

Remarque : ce type de prothèse n'est pas toujours efficace, car certaines personnes ne parviennent pas à atteindre le seuil de déclenchement suffisant. L'impulsion musculaire sera donc trop faible pour activer la prothèse.

Il existe également des articulations mécaniques de poignet sur lesquelles on peut fixer une main myoélectrique. Ce type de matériel permet simplement de maintenir le poignet dans une position.

Le même type de système permet de réaliser des mouvements de rotation de la main (paume vers le haut ou vers le bas).

Fluidhand

Ces prothèses hydrauliques sont encore marginales et extrêmement coûteuses. Elles procurent cependant un extrême confort.

Cette prothèse est composée de commandes hydrauliques et d'un processeur qui permettent, via une pompe, d'envoyer de la pression dans des coussinets contrôlant l'ouverture et fermeture de l'articulation.

Le procédé est le même qu'une prothèse myoélectrique : l'information passe par des capteurs musculaires disposés sur le bras.

  • Le principal avantage de cette prothèse est de permettre un contrôle individuel des doigts.
  • L'aspect esthétique peut également être pris en compte avec des matières allant jusqu'à reproduire la pilosité.

On ne peut qu'espérer que ce type de prothèses haut de gamme se démocratise progressivement dans les années à venir.

Orthèses de main

En dehors des cas spécifiques de pose de prothèse liée à une amputation, on utilisera des orthèses.

Les orthèses de main permettent :

  • de calmer une douleur ;
  • de corriger une instabilité (pour éviter la gêne, les attitudes vicieuses) ;
  • de limiter une amplitude articulaire ;
  • de protéger une peau lésée :
    • cicatrice par orthèse compressive élastique ou rigide,
    • œdème par compression élastique.

Pour calmer une douleur, on posera :

  • une orthèse de repos en cas d'inflammation ;
  • une orthèse de stabilisation en l'absence d'inflammation ;
  • une orthèse de stabilisation si la douleur apparaît aux mouvements.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !